Feuilles de Pachira ratatinées

Feuilles de Pachira ratatinées

Question: Pachira

Bonjour, je m'appelle Ilaria, je suis inscrit sur votre site,

Je voulais vous demander des conseils sur ma pachira.

J'ai déjà lu tout ce qui l'intéresse sur votre site, mais maintenant, ayant passé un hiver de souffrance, (parce que je n'ai pas d'endroit très ensoleillé dans la maison, et sur le balcon il faisait très froid pour elle) ses feuilles sont très peu nombreux et tous flétris et à moitié secs.

Sur la partie supérieure, il a deux branches portant les feuilles, qui continuent à jaillir d'en haut, et celles qui sont maintenant tombées ont laissé ces branches nues. Il n'y a pas de méthode pour faire revivre les feuilles même au centre de ces branches, afin qu'elles puissent être remplies à nouveau avec des feuilles et pas seulement au-dessus ???

Puis, presque aussitôt après l'achat, des feuilles sont également nées de la partie inférieure qui sont aujourd'hui d'autres brindilles sortant de la base entrelacée du tronc, pleines de feuilles (certaines à moitié sèches). Que dois-je faire avec ces brindilles, puis-je les tailler, pour donner plus de force au sommet ???

Comment intervenir pour des demi-feuilles sèches qui ne tombent pas?

S'il vous plaît, aidez-moi car je me soucie beaucoup de cette plante, je ne voudrais pas qu'elle meure (ce serait ma première plante morte, parmi tant d'autres).

Merci pour votre disponibilité,

Une salutation

Ilaria


Feuilles ratatinées de Pachira: Réponse: Pachira

Chère Ilaria,

Nous vous remercions de nous avoir contactés à propos de la question sur Pachira via la rubrique Expert de "giardino.it"

Actuellement, peu d'informations sont disponibles sur ce type de plante.

Le Pachira, Pachira aquatica également connu sous le nom de Bombax aquatica, appartient à la famille des Bombacaceae (comme le Baobab), qui atteint des dimensions élevées à son état naturel dans les zones équatoriales, mais peut également être cultivée en pot.

Il se caractérise par de grandes feuilles (30 cm) et vertes composées de 5 à 9 feuilles ovales. Il produit également des fleurs parfumées aux longs pistils légèrement roses. Il produit des fruits comestibles entre février et août (mais dans le pays d'origine, le Mexique et l'Amérique centrale). C'est un arbre à croissance rapide qui atteint même 20 mètres.

Il doit être traité comme une plante de serre classique.

Par conséquent, l'arrosage en période hivernale doit être réduit, aucune stagnation de l'eau ne doit être créée et des nébulisations de feuilles doivent être effectuées pour compenser la sécheresse excessive de l'air causée par les radiateurs allumés.

Il doit être placé dans des endroits éclairés, il n'entre pas en contact direct avec les rayons du soleil, mais même pas dans des endroits trop ombragés. Les fertilisations doivent être régulières, faisant des macro et micro-éléments pour éviter le jaunissement des feuilles. Il est conseillé d'effectuer des apports périodiques d'engrais même en hiver, de préférence avec tous les éléments nutritionnels.

La Pachira aquatica n'est pas particulièrement exigeante en termes de sol, à condition qu'elle dispose d'un excellent drainage (j'éviterais les sols tourbeux). Il préfère des températures assez élevées, même s'il supporte, s'il est conservé au sec, des températures minimales de 12 à 14 ° C.

La combinaison de la stagnation de l'eau et des basses températures est très dangereuse, provoquant un jaunissement et une chute prématurée des feuilles.

Les rempotages doivent être effectués tous les 2-3 ans. En été, il peut être placé à l'extérieur, dans des positions lumineuses mais pas trop ensoleillées (l'idéal est une zone orientée à l'est où le soleil bat le matin).

Son problème, peu de feuilles et sèches et ratatinées, peut être principalement dû à un apport incorrect de nutriments, et en ce qui concerne les brindilles à folioles, il est conseillé de ne pas les tailler pendant cette période car elles sont en récupération végétative.

Salutations distinguées.


Vidéo: Vlog bouturage: je bouture mes plantes dintérieur! Vlog #8