Produits typiques italiens: IGP Syracuse Lemon

Produits typiques italiens: IGP Syracuse Lemon

Zone de production

Reconnaissance de l'UE: 2010

La zone de production et de conditionnement de l'I.G.P. "Citron de Syracuse" comprend, dans la province de Syracuse, en tout ou en partie le territoire administratif des municipalités de: Augusta, Avola, Floridia, Melilli, Noto, Priolo Gargallo, Rosolini, Syracuse, Solarino, Sortino.

Caractéristiques

L'indication géographique protégée "Citron de Syracuse" est réservée à la population de cultivars "Femelle de Syracuse", se référant à l'espèce botanique Citrus limon (L) Burm.

Syracuse citron IGP

Règlements de production - Limone di Siracusa IGP

Article 1
L'indication Géographique Protégée "Citron de Syracuse" est réservée aux fruits citronnés qui répondent aux conditions et exigences établies par cette spécification.

Article 2
Description du produit
L'indication géographique protégée "Citron de Syracuse" est réservée à la population de cultivars "Femelle de Syracuse", se référant à l'espèce botanique Citrus limon (L) Burm. cultivées dans des plantes spécialisées sur le territoire de la province de Syracuse définies à l'article 3 suivant, répondant aux exigences établies dans le présent cahier des charges.
En particulier, les données caractérisant les types de fruits selon les périodes de récolte sont les suivantes:

Les Primofiore sont ainsi destinés commercialement selon la coutume locale aux fruits récoltés de septembre à avril qui répondent aux caractéristiques suivantes:
Couleur de la peau: du vert clair au jaune citrine;
Forme elliptique;
Taille: moyenne à grande;
Poids des fruits: pas moins de 100 gr;
Pulpe: vert clair ou jaune citrine;
Jus: couleur jaune citrine, avec un rendement d'au moins 25% et une acidité de 5%;
Graines: présentes ou absentes.

Bianchetto ou Maiolino (ou citron de printemps)
Couleur de la peau: jaune clair;
Forme elliptique ou ovoïde;
Taille large;
Poids des fruits: pas moins de 100 gr;
Pulpe: jaune;
Jus: couleur jaune citrine, avec un rendement d'au moins 25% et une acidité de 4,5%;
Graines: présentes ou absentes.

Verdello (ou citron d'été):
Couleur de la peau: vert clair;
Forme elliptique-sphéroïdale;
Taille: moyenne à grande;
Poids des fruits: pas moins de 100 gr;
Pulpe: jaune;
Jus: couleur jaune citrine, avec un rendement d'au moins 20% et une acidité de 4,5%;
Graines: pour la plupart avortées.

Article 3
La zone de production
La zone de production et de conditionnement de l'I.G.P. "Citron de Syracuse" comprend, dans la province de Syracuse, en tout ou en partie le territoire administratif des municipalités de: Augusta, Avola, Floridia, Melilli, Noto, Priolo Gargallo, Rosolini, Syracuse, Solarino, Sortino.
La zone de production commence du côté est dans le grand port de Syracuse et continue vers l'ouest, y compris la ville de Belvedere, traversant le territoire de la municipalité de Priolo Gargallo, Melilli et Augusta, jusqu'à ce qu'elle touche le territoire de Sortino; à l'ouest, elle affecte les municipalités de Solarino, Floridia, Syracuse; au sud Avola, Noto et Rosolini.
Il borde dans son ensemble au nord avec une partie du territoire d'Augusta, à l'est avec une partie du territoire d'Augusta, Melilli et avec la mer Ionienne, au sud avec le territoire de la municipalité de Pachino, à l'ouest en remontant avec une partie du territoire des municipalités de: Rosolini, Noto, Avola, Syracuse, Canicattini Bagni, Floridia, Palazzolo Acreide, Solarino, Sortino, Priolo Gargallo, Melilli et Augusta. Partant du côté nord-est, la zone intéressée par la culture du "Citron de Syracuse", part de l'exutoire du Grand Port de Syracuse, du canal de Pisimotta jusqu'à l'interception de la via Elorina (SS 115) qui s'étend vers le nord jusqu'au intersection avec via Columba. Il continue vers le nord sur cette route jusqu'à ce qu'il rejoigne le S.S. 124 (vers Floridia). Il court jusqu'à l'intersection avec la route provinciale n ° 77 Fusco-Tremilia-Grottone; il monte sur 350 m. jusqu'à intercepter le canal municipal de Contrada Canalicchio, en voyageant vers le nord jusqu'à ce qu'il rencontre le canal Galermi.
Dirigez-vous vers l'ouest le long du canal Galermi jusqu'à ce que vous rencontriez le S.P. n ° 46 Syracuse - Belvedere - Carancino à l'intersection située à une altitude de 118. La limite longe le SP en direction de Belvedere, passe l'entrée du château Eurialo et tourne à la première allée à droite pour Targia.
Il court vers l'est, jusqu'à ce qu'il intercepte les murs de Dionisio à une altitude de + 109, il descende le long jusqu'à ce qu'il rencontre l'allée susmentionnée et l'autoroute 114 respectivement à une altitude de +31. Il continue pour le S.S. 114, jusqu'à la gare de Targia. Suit la ligne de chemin de fer en direction du nord, jusqu'à la gare de Castelluccio Siculo. En quittant la gare, la frontière de la zone se poursuit vers le sud le long de la route qui, à partir de l'altitude + 36, atteint l'altitude + 94. De ce point, tourner à l'ouest sur la route Villasmundo-Brucoli-Arcile, jusqu'à intercepter la S.S. 114 au km 125,500. Descend le long du S.S. 114 en direction de Syracuse, jusqu'au km 135, à l'intersection avec le ruisseau Cantera, continue le long du ruisseau Cantera jusqu'à une altitude + 29. La limite de la zone délimitée va au nord-ouest, le long du S.P. 96 Augusta-Melilli, jusqu'à intercepter le S.P. 2 "S. Catrini-Passo di Vè ", qui est couvert dans une direction ouest, tout le long de son chemin jusqu'à l'intersection avec le S.P. 95 Lentini-Priolo. Ce dernier est transporté dans la ville de Priolo. Continuez sur le S.P. 25 Priolo-Floridia, jusqu'à l'intersection avec la S.P. 46 Syracuse-Belvedere-Carancino, où elle croise le canal de Galerni.
La ligne frontière suit le canal Galermi, dans la vallée de l'Anapo, jusqu'à ce qu'elle atteigne sa limite extrême au point d'intersection avec la ligne de chemin de fer désarmée Syracuse-Vizzini à une altitude de +138. Il descend le long de l'ancienne route du chemin de fer susmentionné, le long de la rivière Anapo, jusqu'à M. Isola Mola à une altitude de +115; puis il suit l'allée qui rejoint le SP N ° 28 Solarino-Fusco-Sortino à une altitude de +146 au Case Don Vito. Suivez le S.P. en direction de Solarino jusqu'à une altitude de +152 au point d'intersection avec la ligne frontière de la municipalité de Solarino. La ligne de périmètre continue vers l'ouest le long de la frontière municipale de Solarino jusqu'à l'élévation +205, continue sur la courbe de niveau dans une direction sud jusqu'à ce qu'elle rencontre le SP N ° 78 "Balatazza-Trigona" qu'elle parcourt en direction de Solarino jusqu'à l'intersection avec le SP N ° 28 Solarino-Fusco-Sortino. De ce point, il descend le long de la voie désarmée de la voie ferrée "Siracusa-Fusco-Vizzini" jusqu'à la localité "La Masseria", longe l'allée dans une direction sud-ouest jusqu'à rejoindre le S.S. 124. Continuez en direction de Solarino sur la même route, passez le cimetière, tournez à gauche sur la même route et montez dans l'allée Macchiotta jusqu'à ce que vous atteigniez la limite municipale de Floridia à +150 m d'altitude, coïncidant avec Cava Culatello - Cirino. Suivez la frontière susmentionnée jusqu'à ce que vous interceptiez la carrière Spampinato à une altitude de +201. La ligne de périmètre descend vers l'est jusqu'à ce qu'elle intercepte l'aqueduc municipal de Solarino au sud le long du réservoir de Cozzo Su Cola, continue sur l'aqueduc en direction de Canicattini Bagni, traverse la frontière entre Syracuse et Floridia, suit la ligne de la aqueduc jusqu'à ce qu'il intercepte la frontière entre Syracuse et Canicattini Bagni dans le quartier Passetti. Il continue vers le sud le long de la frontière municipale jusqu'à ce qu'il intercepte le S.P. n ° 74 Floridia-Canicattini Bagni, dans le quartier de Monasteri. n ° 74 en direction de Floridia jusqu'à ce que vous rencontriez l'altitude de + 204 en suivant la crête de Cugno Balio et Cugno Trappetazzo, jusqu'à l'intersection avec la route Diego Canicattini Bagni, descendez vers la vallée de Cavadonna, qui monte sur une courte distance (m. Environ 100) jusqu'à ce qu'il rejoigne la courbe de niveau + 154. La délimitation se poursuit dans une direction sud-est jusqu'à ce qu'elle intercepte le SP au km 12 500 14 «Fusco-Canicattini Bagni-Passo Ladro», continue parallèlement vers l'ouest jusqu'au km.12 pour continuer vers le sud jusqu'à atteindre la ligne frontière Siracusa-Noto au torrent Moscasanti. De ce point, continuez le long de la ligne de la frontière municipale susmentionnée jusqu'à l'embouchure de la rivière Cassibile à Cava Grande. De l'embouchure de la rivière Cassibile, remontez le cours de la rivière dans une direction nord-ouest jusqu'au sommet des frontières municipales de Syracuse, Noto et Avola: d'ici, en tournant à droite, suivez la route locale "Palazzetti" jusqu'à ce que vous traversiez la route locale "Tangi "; nous rencontrons ensuite la route municipale Uzzo-Cugno di Fazio; d'ici, en suivant la frontière entre la feuille de carte cadastrale 10 et la feuille de carte cadastrale 20, vous arrivez sur la route locale "Rosciola" que vous suivez par le fossé "Rosciola", "Cava l'Unica" (ou Cava dell'Umbra ) jusqu'à ce que vous arriviez au "Cava Carrubeto". Après avoir traversé la carrière, suivre la route locale "Carrubeto" jusqu'à ce qu'elle rejoigne la route locale "Mandalà - Petrara"; tourner à droite, continuer jusqu'à la "Cava Bugliola", et passer devant, en suivant la route locale des "Mills", vous arriverez à la route provinciale n ° 4 "Avola-Manghisi" au km 2. Tourner à droite, prendre la S.P. N ° 4 pour le km.1 en direction d'Avola Antica et vous arrivez au premier virage. Sur la gauche, vous entrez dans la route interpoderale qui relie le S.P. 4 au ruisseau Pisciarello. À ce stade, vous suivez le cours du torrent Pisciarello jusqu'à la confluence avec le torrent Talibelli. Montez le cours du torrent Talibelli jusqu'à ce que vous traversiez la route Cifaleo et lorsque vous atteignez le carrefour avec la route Seggio-Piano della Pace, tournez à droite et après environ 0,4 km, vous entrez dans le SP N ° 15 "Avola-Bochini -Connu". Continuez vers Noto sur environ 3 km et, après avoir traversé la route pour "Cozzo Meti", vous arrivez au point culminant à 135 m. au dessus du niveau de la mer, prendre à droite la route locale "Oscuro". De là, après avoir traversé le ruisseau S.Giovanni (qui est devenu une route municipale), vous arrivez à la ville de Noto, atteignant le S.S. 287. Tournez à droite et continuez le long de la S.S. 287 (via dei Mille) vers S. Giovanni; arrivé au boulevard périphérique de Noto, tournez à gauche en direction du S.S. 115 Noto - Rosolini jusqu'à l'intersection avec le S.P. n ° 64 "Noto antique - Burlò - S. Maria della Scala - Noto". Tourner à droite et traverser C.da S. Caterina, Cava del Ferraro, Case Hernandez (en bas de la route), traverser la rivière Asinaro et arriver au carrefour avec l'aqueduc de Pachino et la route "Schifazzo-Mazzara" municipal. Tournez à gauche et en direction du sud le long de la route municipale, vous arriverez au S.P. Tête d'eau connue de 24 "par km. 25,2, tourner à droite et continuer en direction de Palazzolo Acreide sur environ 1 km; puis tournez à gauche sur la route municipale "Renna - Panatanello - Serra del Vento" en direction de Torrente Tre Fontane. Après avoir traversé la Torrente Tre Fontane et la rivière Gioi, traversez la route du consortium Torresana; tourner à gauche et continuer jusqu'à la rivière Gioi, tourner à droite et continuer en direction de la route municipale Fontanella - Molisena - Portelle. Tournez à gauche (en prenant la route municipale Fontanella - Molisena - Portelle) en direction du quartier Valle Vascelli; continuer jusqu'à S.S. 115 Noto - Rosolini au km 370,4. Vous longez le S.S. 115 en direction de Rosolini sur 1,2 km, atteignant l'intersection avec la route municipale Ponte Vecchio - Tre Maiali; en tournant à droite, prendre la route municipale sur 1,2 km jusqu'à traverser la S.P. 18 Giarratana - Castelluccio - Connu au km.0.6. Tournez à droite et longez le S.P. 18 en direction de Cozzo Carialo sur km.2 pour atteindre le carrefour avec la route du consortium Renna - S. Carialo; tourner à droite et le long de la route du consortium, la route municipale Enna - Panatanello - Serra del Vento, et enfin la route locale Renna - Sriula arrivant à la carrière Lentini - Renna Alta (ou Cava Bottali). Après la carrière, vous revenez au S.P. direction Castelluccio pendant 2,7 km jusqu'à ce que vous traversiez la Cava - Strada dell'Asino. Tournez à gauche et suivez la route qui délimite la feuille de carte cadastrale 222 de Noto jusqu'à la rivière Tellaro. Suivez le cours de la rivière (limite de la zone entre le territoire de Noto et Rosolini) jusqu'à ce que vous traversiez la carrière de Scorzone, et de là, prenez la route interpoderale afin que l'ancien fief Prainito reste sur la gauche; vous traversez le S.P. 17 Ritillini - Favarotta et continuer vers la carrière Prainito. De ce point, vous suivez la frontière administrative entre la province de Syracuse et Raguse jusqu'à la carrière Scalarancio d'abord, puis jusqu'à la route Carbonarella (point coté 210 m. Au-dessus du niveau de la mer). Suivez cette route en direction de Rosolini, jusqu'au S.S. 115 à la hauteur de l'hôtel Europa (km.362.2). Tournez à droite le long du S.S. 115 à Ponte Cipolla (frontière administrative entre les provinces de Syracuse et Raguse) (S.P.N ° 56 Agliastro - Bimmisca) en direction de S.E. jusqu'à la frontière entre les feuilles de carte cadastrale n ° 396 et n ° 403 de Noto. Tournez à gauche le long du S.P. N ° 56 puis la route communale Bommiscuro-Agliastro jusqu'à ce qu'elle traverse la S.P. 26 Rosolini - Belliscala - Pachino au km 8,4; tourner à droite et prendre la SP 26 Rosolini - Belliscala - Pachino en direction de Pachino, en arrivant au S.P. N ° 19 Noto - Pachino au km.16.9. Tourner à gauche vers Noto jusqu'au km.13.8, au S.P. 19, Strada comunale Baroni - Maccari - S. Lorenzo Nuovo et Strada Comunale Scirbia - Terreni Nuovi - Reitani - Marzamemi, tournez à droite, et le long de la route municipale Scirbia - Terreni Nuovi - Reitani - Marzamemi dans une direction nord-est, oui arrive à la mer Ionienne. Le long de la côte dans une direction nord ferme le périmètre de la zone au point de départ coïncidant avec le Grand Port de Syracuse.

Article 4
Origine du produit par rapport à l'aire géographique
Chaque phase du processus de production doit être surveillée et documentée. De cette manière, et en s'inscrivant dans des listes spécifiques, gérées par l'organisme de contrôle, producteurs-producteurs et conditionneurs, ainsi qu'en conservant des registres de production et de conditionnement, la traçabilité et la traçabilité du produit sont garanties. Toutes les personnes physiques ou morales inscrites sur les listes concernées seront soumises au contrôle de l'organisme de contrôle, conformément aux dispositions du cahier des charges de production et du plan de contrôle correspondant. Si l'organisme de contrôle vérifie les non-conformités, même dans une seule phase de la chaîne de production, le produit ne peut pas être commercialisé avec l'indication géographique protégée "Citron de Syracuse".

Article 5
Le système de culture
Le système de culture doit être celui traditionnellement adopté dans la région. Les dispositions de plantation, les systèmes de formation et les systèmes d'élagage doivent être conçus pour maintenir un équilibre et un développement parfaits de la plante ainsi qu'une ventilation et un ensoleillement normaux.
La densité de plantation maximale est de 400 plants par hectare. Pour les plantes existantes et en phase de baisse de productivité, une densité jusqu'à un maximum de 500 plantes par hectare est autorisée. Pour les sixièmes dynamiques, la densité maximale autorisée est de 850 plants par hectare.
Les porte-greffes sont les suivants: "Orange amère", "Poncirus trifoliata", "Citrange Troyer", "Citrange Carrizo" et "Citrus macrophylla", avec une stabilité génétique élevée.
Les opérations de culture, pour la gestion technique conventionnelle et les méthodes de récolte, doivent être celles prévues par les "Bonnes Pratiques Agricoles Normales". Ces règles, pour le citron, font référence à la gestion des sols, aux interventions de fertilisation (pas plus de 250 kg / ha de N, 150 kg / ha de P2O5, 200 kg / ha de K2O), l'irrigation (méthodes de localisation zone humide), à ​​la défense ("défense guidée" basée sur la notion de "seuil d'intervention économique").
La production de l'Indication Géographique Protégée "Citron de Syracuse" peut avoir lieu à partir de plantes conduites selon la méthode de culture:
a) conventionnel: qui est celui en usage dans la zone, conformément aux règles de "bonnes pratiques agricoles normales" de la région sicilienne;
b) intégré: avec une production obtenue en respectant les normes techniques fixées par le Disciplinaire de la région sicilienne lors de l'adoption du règlement communautaire en matière agroenvironnementale;
c) biologique: conforme au Reg Ce 2092/91 et aux modifications et ajouts ultérieurs

Article 6
Collection
La récolte des fruits de la plante doit se faire à la main. Le détachement des fruits doit être effectué à l'aide de ciseaux de collecte pour couper le pédoncule. La récolte doit se faire directement à partir de la plante selon des méthodes traditionnelles à un niveau de développement des fruits de manière à garantir leur bonne qualité organoleptique et esthétique. Il est admis que la couleur du fruit varie selon le sol et les conditions climatiques, selon les différentes floraisons et le moment de la récolte. La production maximale autorisée de citrons est fixée à 550 quintaux par hectare pour toute la campagne de production, y compris les fruits de toutes les fleurs. L'année agricole commence le 01/09 et se termine le 31/08 de l'année suivante.

Article 7
Lien avec l'environnement
Le citron, qui en hiver ne subit qu'un léger ralentissement de son métabolisme, est une espèce très sensible au froid, tandis que par rapport aux autres agrumes, il est assez résistant aux températures élevées. Pour ces raisons, la culture du citron est répandue le long des côtes de la Sicile et dans certaines zones limitées incluses dans les vallées des voies navigables qui sillonnent la province de Syracuse de Porcaria (nord) à Tellaro, trouvant les conditions les plus favorables sur la versants sud.
La température est le principal facteur climatique qui limite la culture de limonicola. À partir de l'analyse des valeurs moyennes annuelles des températures détectées dans la plaine côtière de Syracuse, il est possible de mettre en évidence que l'environnement syracusain a des conditions tempérées d'octobre à mars et aride d'avril à septembre. La température annuelle moyenne est de 18-19 ° C, la moyenne du maximum en été ne dépasse pas le seuil de 31 ° C, tandis que celle du minimum des mois les plus froids (janvier et février) ne tombe pas en dessous de 8-9 ° C.
Après la température, l'eau est le facteur limitant le plus important pour la culture du citron. En effet, les agrumes se sont répandus hors de leur espace naturel dans des zones où l'hiver n'est pas très froid et même avec des précipitations inférieures à 50 mm par an, grâce à l'intervention constante de l'irrigation. De plus, l'abondance d'eau fut certainement l'élément décisif dans le choix de s'installer sur ce territoire fait par les peuples préhistoriques et par les Siciliens d'abord, par les colons grecs ensuite, et enfin, avec un saut de près de 3000 ans, par les grands groupes industriels au siècle dernier. L'humidité atmosphérique joue un rôle important dans la détermination de la qualité des fruits de citron: une atmosphère moyennement humide vous permet d'obtenir des fruits plus juteux, de forme régulière et à peau fine. Par rapport au sol, le citron de la côte ionienne de Syracuse est principalement cultivé dans des sols appartenant au groupe de sols bruns calcaires, qui reposent sur des substrats calcaires et calcaires dolomitiques, et au groupe de sols alluviaux présents le long des dépôts alluviaux des cours bien sûr. l'eau. En effet, dans la région de Syracuse, les sols sont dotés d'une excellente fertilité, plus ou moins profonds et bien pourvus en nutriments et en matière organique.
La Sicile a une tradition historique dans la culture des agrumes et le respect des anciennes traditions dans la culture de ces plantes, transmises de génération en génération se poursuit aujourd'hui dans la région de Syracuse, donnant vie à une véritable école de spécialistes dans la culture du "Citron de Syracuse" ". Dans la campagne d'Iblee, de nouveaux espaces ont été réservés aux jardins des villas en construction, conceptuellement différents de ceux des fermes, dans lesquels le jardin exclusivement productif a été placé de côté et fermé par un portail et de hauts murs. Dans les jardins les plus raffinés des villas de banlieue de Syracuse et Noto, les oranges et les citrons étaient appréciés pour leurs qualités esthétiques et utilitaires. Des nombreux jardins de délices du XVIIIe siècle aujourd'hui disparus, il ne reste que la mémoire des petits paradis orientaux, parfois anobli par la recherche et l'intérêt pour les nouveautés botaniques des propriétaires cultivés.
Pour ces raisons, le "citron de Syracuse" maintient un lien profond avec l'environnement qui est évident tout au long de la chaîne de produits.

Article 8.
L'emballage
Les fruits portant l'indication géographique protégée "Citron Syracuse" doivent être commercialisés frais dans les catégories Extra et Prima, conformément aux normes de qualité communes. Les calibres autorisés sont: 3,4,5. Il est obligatoire d'indiquer en caractères lisibles et visibles sur au moins un des côtés de l'emballage, par impression directe indélébile ou par une étiquette intégrée dans le col ou solidement attachée à celui-ci: variété, origine, catégorie, calibre, lot. Pour les marchandises expédiées en vrac, chargées directement sur un moyen de transport, ces indications doivent être reportées sur un document accompagnant la marchandise ou sur une carte placée de façon visible à l'intérieur du moyen de transport (Règl. Ce 2200/96 art. 5). En phase de vente au détail, les indications fournies pour le marquage doivent être présentées de manière claire et lisible. Pour les produits présentés dans des emballages préemballés conformément à la directive 79/112 / CE, le poids net doit être indiqué, en plus de toutes les mentions requises par les normes. Pour les fruits vendus à la pièce, l'estampillage d'au moins 50% d'entre eux est obligatoire.
L'emballage utilisable doit être neuf. Les matériaux autorisés sont: carton, bois, plastique. L'utilisation d'emballages plastiques de location, recyclables, est autorisée. Les packs autorisés sont: des filets et des sacs avec une bande en plastique attachée au filet. Chaque emballage et chaque emballage doivent porter le logo "Citron de Syracuse".

Article 9.
Les commandes
L'indication géographique protégée "Citron de Syracuse" pour l'application des dispositions du présent cahier des charges sera contrôlée par un organisme de contrôle agréé, conformément à l'art. 10 du règlement CE 2081/92.

Article 10.
Les produits transformés
Les produits pour la préparation desquels l'I.G.P. Le "citron de Syracuse", également après transformation et transformation, peut être mis à la consommation dans des emballages portant la référence à ladite indication géographique sans l'apposition du logo communautaire, à condition que:
-Le produit à indication géographique protégée "Limone di Siracusa" certifié en tant que tel constitue le composant exclusif de la catégorie de produits;
- Les utilisateurs du produit à indication géographique protégée "Syracuse Lemon" sont autorisés par les titulaires du droit de propriété intellectuelle conféré par l'enregistrement de l'I.G.P. réunis dans un Consortium chargé de la protection par le Ministère de l'Agriculture. Le même consortium en charge les enregistrera également dans des registres spéciaux et supervisera l'utilisation correcte de l'indication géographique protégée. En l'absence d'un consortium désigné pour la protection, les fonctions susmentionnées seront exercées par le MIPAF en tant qu'autorité nationale responsable de la mise en œuvre du règlement CE 2081/92.

Article 12.
Le logo et l'étiquetage
Le logo se compose d'un ovale horizontal avec une bordure verte à quatre couleurs contenant une représentation en noir et blanc du théâtre grec de Syracuse dans la cavea, sur le côté droit, il y a deux citrons. L'un d'eux est entier, avec une feuille placée en arrière-plan, l'autre est en coupe et recouvre partiellement le premier citron.
Le citron avec la feuille a un pédoncule et la feuille est une couleur verte à quatre couleurs. La feuille fait face au centre de la marque et recouvre partiellement le citron auquel elle est attachée avec le pédoncule.
L'écorce des deux citrons est jaune quadrichromie, la pulpe du citron en section est jaune quadrichromie, l'écriture Limone di Siracusa est noire, police Times New Roman en gras, 24 de haut; le fond est blanc.
Sur l'étiquette, il est obligatoire d'indiquer: le nom, la raison sociale et l'adresse du fabricant et / ou de l'emballeur et les dispositions du décret législatif 109/92 et les modifications et ajouts ultérieurs.
L'ajout de toute qualification et mention autres que celles expressément prévues dans le cahier des charges est interdit, y compris les adjectifs qualificatifs du type "fin, supérieur, sélectionné, choisi" et similaires. L'utilisation de termes élogieux n'est pas autorisée.


Vidéo: Atelier Calligraphie avec Betty Soldi - LES FUGUES ITALIENNES